espace abonné Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ? Enregistrez-vous

Mot de passe oublié ?
ACCUEIL > Oeuvre > Jiri Menzel, un vent de liberté sur le cinéma tchèque

Jiri Menzel, un vent de liberté sur le cinéma tchèque

par Clémence Bohême
Jiri Menzel était à Paris à l’occasion du retour de son premier long-métrage
Jiri Menzel était à Paris à l’occasion du retour de son premier long-métrage "Trains étroitement surveillés"
Cinéma Film Publié le 24/11/2014
"Trains étroitement surveillés", premier long-métrage du réalisateur tchèque Jiří Menzel, était de retour sur les écrans le 12 novembre. Retour sur ce vent de liberté qui traversa le cinéma tchèque des années 60.

Jiří Menzel venait à Paris à l’occasion du retour de son premier long-métrage "Trains étroitement surveillés" dans les salles de cinéma, dans une version restaurée par Malavida. Ce film, qui reçut l’Oscar du meilleur film étranger en 1968, fait à nouveau souffler le vent de liberté qui traversa le cinéma tchèque des années 60, celui de Milos Forman, Vera Chitylova, et de quelques autres.

A 28 ans, Jiří Menzel réalisait son premier long-métrage « Trains étroitement surveillés ». Alors qu’émergeait le cinéma de la Nouvelle vague en France, on découvrait qu’à l’Est, une nouvelle culture de l’espoir et de la liberté se développait. Dans cette vidéo, il raconte quel accueil son film a reçu à la fin des années 1960 et quel renouveau il rencontre actuellement.

Partager sur
Fermer