espace abonné Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ? Enregistrez-vous

Mot de passe oublié ?
ACCUEIL > Portrait > Joël Jouanneau, « Faire du théâtre pour enfants, c’est faire du théâtre »

Joël Jouanneau, « Faire du théâtre pour enfants, c’est faire du théâtre »

par Véronique Giraud
L'auteur et metteur en scène Joël Jouanneau DR
L'auteur et metteur en scène Joël Jouanneau DR
Arts vivants Théâtre Publié le 10/05/2006
Joël Jouanneau a vécu les sept premières années de son enfance dans une ferme isolée, “ Ce qui fait que j’ai toujours eu à la fois la tête tournée vers les étoiles et les pieds dans la glèbe”. Pour l’auteur et metteur-en-scène, l’écriture de théâtre pour le jeune public va à la recherche et réveille l’enfant enfoui au fond de nous.

De ses premières années, de l’enfant qu’il fut, reste un dialogue. Pour l’auteur et metteur-en-scène Joël Jouanneau, ce dialogue s’établit toujours avec l’enfant enfoui. Mais l’écriture destinée aux enfants lui demande, lui qui n’écrit pas exclusivement pour eux, une exigence extrême. “Faire du théâtre pour enfants, c’est faire du théâtre. Ce n’est pas l’Education nationale, ce n’est pas préparer le public de demain. Ce n’est pas du tout un objet d’infantilisation, mais c’est ouvrir l’imaginaire. C’est un travail à part entière.”

Or la difficulté du théâtre pour enfants n’est pas dans l’écriture, de nombreux textes existent et certains éditeurs en ont même créé une collection ( Actes-Sud Heyoka, l’Ecole des Loisirs, Théâtrales, Lansman…). Elle n’est pas non plus dans la diffusion, de nombreuses scènes accueillent volontiers ces spectacles et certains théâtres en ont même fait le principe de leur programmation. La difficulté est que les pièces soient produites. “ Il existe une idée reçue : le théâtre pour le jeune public doit coûter beaucoup moins cher que tout autre et son budget est curieusement plafonné. Ce qui signifie qu’auteurs, comédiens, décorateurs… tous les professionnels se lançant dans l’aventure devraient être payés moins chers que pour un autre spectacle ». Cela laisse rêveur quand on sait toutes les difficultés qu’il y a à écrire et jouer pour le public le plus exigeant, le plus réceptif qui soit…

Dans les années 70, Saint-Denis, Sartrouville, Lyon, Lille, Caen, Strasbourg ont créé des centres d’art dramatique pour le jeune public. Aujourd’hui, ces centres n’existent plus. “ C’est très dommage. A Sartrouville, le centre est devenu un centre dramatique national tout court. Je lui ai donné en 1988 le nom d’un clown indien : Heyoka. Avec son directeur, Claude Sévenier, nous avons créé Odyssée 78, un festival pour l’enfance et la jeunesse ". Odyssée 78 existe toujours, soutenu par le Conseil général des Yvelines. Il s’agit d’une biennale de création théâtrale. Depuis ces années, le Conseil général et le centre Heyoka ont donc constitué le répertoire du festival, aidés par Actes-Sud, l'éditeur de Joël Jouanneau à l’époque. ”Aujourd’hui, cette expérience reste unique : celle d’un festival départemental basé uniquement sur la création et aussi décentralisé. Les lieux de représentation sont à dénicher, ils ne sont pas tous destinés au théâtre : entrepôts d’usine, bibliothèques, gymnases … L’une des règles est qu’au moins une représentation de chaque pièce s’adresse à tout le public, pas seulement aux enfants."

En 1988, Joël Jouanneau, avec sa soeur institutrice, a construit une histoire. Elle est devenue Mamie Ouate en Papouasie, son premier texte pour enfant. Ce dialogue intérieur a été prolixe : “J’ai écrit trois pièces pour enfants depuis Mamie Ouate en Papouasie : Dernier rayon, L’Adoptée et L’ébloui. Il s’agit à chaque fois de faire resurgir et d’écouter l’enfant enseveli au plus profond de moi. Restent également très présents en moi, dans une partie de l’écriture, les enfants à qui j’apprenais à lire et à écrire pendant les trois années où j’ai enseigné. Ils avaient autour de 7 ans et c’est toujours à eux que je m’adresse. Et il se trouve qu’à chaque fois, m’adressant vraiment à eux, je rencontre le tout public.” Sans le vouloir, Mamie Ouate en Papouasie est devenue un peu précurseur d’un mouvement de création du théâtre pour enfants, qui a fait que d’autres metteurs en scène s’y sont intéressé.

 

Né en 1946 dans une ferme du Loir et Cher, Joël Jouanneau anime une compagnie de théâtre amateur de 1965 à 1983. Il devient artiste associé au Théâtre de Sartrouville-CDN en 1990, puis codirecteur de 1999 à la fin 2003. Il participe également au collectif pédagogique de l'école du Théâtre national de Strasbourg de 1992 à 2000. Depuis 2000, il est professeur au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris. Tous ses textes ont été mis en scène à l'exception de Dernier rayon (éd. école des loisirs) et sont publiés chez Actes Sud-papiers. L’adoptée, pièce créée en 2004 sur la Scène nationale Evreux Louviers qui l’a co-produite, sera jouée en 2006 dans 17 villes en France.

Partager sur
Fermer