espace abonné Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ? Enregistrez-vous

Mot de passe oublié ?
ACCUEIL > Événement > Pologne : Warlikowski fait son Nowy Teatr

Pologne : Warlikowski fait son Nowy Teatr

par Lucie Goar
Le Nowy Teatr de Varsovie inaugurée par Krzysztof Warlikowski en avril dernier. DR
Le Nowy Teatr de Varsovie inaugurée par Krzysztof Warlikowski en avril dernier. DR
Arts vivants Théâtre Publié le 18/05/2016
Krzysztof Warlikowski voulait son théâtre à Varsovie. Il a trouvé le lieu, obtenu de la municipalité les fonds nécessaires à l’aménagement, baptisé l’espace du nom de sa compagnie Nowy Teatr (nouveau théâtre), et inauguré le bâtiment le 14 avril 2016.

La Pologne, bien qu’ayant cette année une capitale européenne de la culture en la ville de Worclaw, n’est gâtée ni sur le plan de l’Europe, ni sur celui de la culture (voir notre article Worclaw, capitale européenne de la culture face à un pouvoir europhobe). L’arrivée au pouvoir des nationalistes du PiS a signé la régression et l’autoritarisme d’État d’abord dans les trois domaines que visent tous les pouvoirs nationalistes : la justice, la culture et l’éducation. Dans ce contexte, l’inauguration en avril dernier, en l’absence remarquée du ministre de la culture, du théâtre dont Krzysztof Warlikowski rêvait depuis longtemps, est presque un acte de résistance.

Une librairie, un espace de discussion, une grande et une petite salles occupent les 3 000 mètres carrés de cet ancien garage situé dans un des rares quartiers de Varsovie qui n’a pas été détruit par la guerre. Krzysztof Warlikowski a trouvé lui-même le lieu après de nombreuses recherches et obtenu l’appui de la Ville dirigée par Hanna Gronkiewicz-Waltz du PO, le parti libéral et pro-européen.

Le metteur en scène, qui a appelé ce lieu Nowy Teatr, du nom de sa propre compagnie, y a donné Les Français, une pièce adaptée d’À la recherche du temps perdu de Marcel Proust dont la première en France a été donnée le 23 janvier dernier à La Comédie de Clermont-Ferrand. Créée en décembre à Varsovie, la pièce sera reprise par le théâtre de Chaillot du 18 au 25 novembre prochain, puis à la Filature de Mulhouse les 2 et 3 décembre 2016.

Partager sur
à lire aussi

Worclaw, capitale européenne de la culture face à un pouvoir europhobe
Fermer